Anciens numéros - n°7 Santé
Agrandir l'image
Une étude INSEE parue en 2000 révélait que les demandeurs d’emploi connaissaient une surmortalité significative (deux à trois fois plus importante que les actifs). Le vieil adage “ le travail c’est la santé ” y trouve une sinistre justification. En effet, les plus démunis cumulent les problèmes de santé, dus entre autres aux carences alimentaires, aux logements vétustes, au manque d’hygiène, à l’isolement…
On ne peut que se féliciter que notre pays possède un régime de couverture sociale qui évite aux précaires de disparaître, par “sélection naturelle”. La sécurité sociale et la couverture maladie universelle en constituent les bases, même si la réforme mise en place par M. Douste-Blazy risque de compliquer l’accès au soin des personnes concernées.
Outre ces systèmes “institutionnels”, notre département offre plusieurs structures d’accueil (Relais Santé, dispensaire…) qui permettent aux patients de venir en consultation et surtout d’obtenir une oreille attentive.

Car les soucis de santé sont souvent issus de problèmes sociaux ou psychologiques, ou inversement, et sont révélateurs de la fameuse “fracture sociale” jadis exploitée comme argument électoral.

Neuf ans plus tard, le Plan de cohésion sociale de M. Borloo affiche l’ambition de résorber cette fracture. Fournir du travail à tout le monde serait en effet une solution pour donner meilleure mine aux précaires, et en même temps combler le déficit de la sécurité sociale !

Dossier santé :

Peut-on, avec des revenus modestes, se soigner “normalement” ? En France, où la sécurité sociale date de 1945, il a fallu la création de la CMU pour que les pouvoirs publics répondent à peu près dignement à ce besoin fondamental.
Mais accéder aux soins, quand on n’a plus accès à grand-chose d’autre depuis longtemps, cela demande d’abord de “faire attention à soi”, d’être convaincu que la santé est un bien précieux ; et une carte Vitale n’y suffit pas forcément.
C’est pourquoi d’autres dispositifs publics ont été mis en place, qui s’attachent à entretenir l’indispensable relation de confiance entre soigné et soignant. Exclusif en fait ici un tour d’horizon départemental – en sachant que, notamment pour les personnes âgées, le système de soins a encore des failles…

Au sommaire :

Dossier

Ailleurs

Méli-mélo

Portraits

Quoi de neuf ?


Bonne lecture

Date de création : 21/12/2004 @ 21:16
Dernière modification : 29/12/2010 @ 12:27
Catégorie : Anciens numéros
Page lue 4094 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1023986 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^